Tours, bureaux, hôtels : découvrez les nouveaux projets de La Défense

Architectes et promoteurs rivalisent d’imagination dans le premier quartier d’affaires d’Europe. Voici les images des projets les plus spectaculaires.
©  Morphosis Architects

C’est l’un des projets emblématiques du renouveau de La Défense. La Tour D2, située sur l’emplacement de l’ancienne Tour Veritas a été conçue par les architectes Anthony Béchu et Tom Sheehan. Avec la Tour First, inaugurée en 2011, elle inaugure une nouvelle ère pour le quartier d’affaires.
©  AABTS / Bouygues Immobilier

La première pierre du nouvel édifice a été posée le 3 octobre 2012. Très vite, la structure d’acier s’élève dans le paysage de l’ouest parisien. En mars 2014, le gros œuvre est terminé. Sa livraison est prévue pour septembre.
©  Pierre Elie de Pibrac / Bouygues Immobilier

La Tour D2 culmine désormais à 171 mètres de hauteur. Ses 36 niveaux permettront d’accueillir 4 000 personnes sur 54 000 mètres carrés. Sa structure métallique est volontairement visible de l’extérieur.
©  Pierre Elie de Pibrac / Bouygues Immobilier

La tour est aussi reconnaissable a son sommet incurvé. On y accède via un système de double ascenseur (deux cabines dans la même gaine) : c’est une première en France.
©  Pierre Elie de Pibrac / Bouygues Immobilier

Et voici le même endroit quelques mois plus tard. Sur la terrasse, les plantes ont remplacé les engins de chantier. Les usagers des bureaux pourront découvrir des pins protégés du vent par des parois en verre.
©  Pierre Elie de Pibrac / Bouygues Immobilier

Un restaurant-basserie de 400 mètres carrés sera inauguré dans l’immeuble. Il proposera une vue sublime sur le quartier planifié dans les années 1960 sur les communes de Puteaux, Courbevoie et Nanterre.
©  AABTS / Bouygues Immobilier

Deux tours pour rivaliser avec la Tour Eiffel. Les tours Hermitage devraient dominer l’horizon francilien en 2019. Dessinés par l’architecte britannique Norman Foster, les deux bâtiments mesureront 320 mètres, soit quatre de moins que l’icône bâtie pour l’Exposition universelle de 1889.
©  Hermitage Plaza

Les deux bâtiments de l’Hermitage Plaza seront situés le long de la Seine, à l’aplomb du Pont de Neuilly, côté Courbevoie. Ils devraient remplacer les immeubles « Les Damiers » (250 logements, désormais quasiment vides) : les riverains et locataires de l’immeuble existant ont multiplié les recours. Le promoteur russe Emin Iskenderov assure que les deux tours seront prêtes avant la fin de la décennie.
©  Hermitage Plaza

Alors que les tours de La Défense sont quasiment exclusivement occupées par des bureaux, le projet Hermitage Plaza est multifonction. Les 85 et 86 étages abriteront un hôtel 5 étoiles, des appartements avec vue d’une surface de 200 mètres carrés, un spa, des restaurants, un auditorium…
©  Hermitage Plaza

Les travaux préparatoires ont commencé ! La tour Trinity s’élèvera dès 2017 au-dessus de la toile blanche du CNIT, faisant le lien entre deux dalles de La Défense.
©  L’Autre Image

Dessinée par le cabinet d’architecte Crochon-Brullmann, la tour Trinity mesurera 140 mètres de hauteur pour une surface de 52 600 mètres carrés. Depuis l’extérieur, on pourra observer le mouvement des ascenseurs, mais aussi les jardins suspendus le long de la façade.
©  L’Autre Image

Le nouveau bâtiment (au centre) surplombera l’avenue de la Division Leclerc et les bretelles d’autoroute. Les salariés pourront profiter de 600 mètres carrés de surface commerciale et d’un parvis de 4 500 mètres carrés.
©  L’Autre Image

Ce sera demain l’un des fleurons du luxe. L’Hotel Meliá La Défense (du nom d’une chaîne espagnole) devrait être livré d’ici la fin de l’année 2014. C’est le premier hôtel a être construit dans le quartier d’affaires depuis plus de 10 ans.
©  Vasconi Architectes

Le cabinet d’architectes de Claude Vasconi a fait face à de multiples contraintes en dessinant ce bâtiment. La parcelle, située près du Pont de Neuilly (à l’entrée du quartier en venant de Paris, côté Courbevoie), est fermée par un angle aigu. Le Boulevard circulaire permettra un accès direct à l’hôtel, juché sur des piliers et une dalle de deux mètres d’épaisseur. 
©  Vasconi Architectes

En tout, l’hôtel 4 étoiles comptera 343 chambres offrant toutes une fenêtre panoramique. Le bâtiment comportera également 29 suites, aux derniers étages. De là, les clients les plus fortunés pourront contempler la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe.
©  Vasconi Architectes

Un restaurant et des salles de séminaires font également partie de la palette de l’hôtel Meliá.
©  Vasconi Architectes

Plus que quelques semaines avant l’inauguration de la Tour Majunga (à la rentrée 2014). La construction de cet immeuble, situé sur la partie sud de La Défense, a été entamée en 2011.
©  LAFONTAN SEIGNETTE / Unibail Rodamco

La tour, dessinée par le célèbre architecte Jean-Paul Viguier, mesure 195 mètres de hauteur sur 45 étages. C’est la deuxième plus haute du quartier d’affaires. Elle se distingue par ses lignes brisés et ses hauts plafonds chargés de maximiser la lumière naturelle. En tout, elle comptera 58 800 mètres carrés de bureaux.
©  LAFONTAN SEIGNETTE / Unibail Rodamco

La Tour Majunga se veut écologique et agréable. Des terrasses situées le long de la façade et des espaces restaurations seront à la disposition des personnes travaillant dans l’immeuble.
©  LAFONTAN SEIGNETTE / Unibail Rodamco

C’est l’un des projets les plus spectaculaires de La Défense. La Tour AVA est appelée à remplacer le Berkeley Building, au nord du quartier. Il doit accueillir des commerces et des bureaux.
©  PLATFORM

Dessiné par l’architecte Manuelle Gautrand, le bâtiment est divisé en deux parties distinctes. D’un côté la Tour IGH, haute de 142 mètres (34 étages et 66 000 mètres carrés de surface). De l’autre le Bâtiment Club, qui abritera des commerces. La façade est caractérisée ses losanges géométriques de résille métallique.
©  PLATFORM

L’avenir de cette tour est cependant en suspens. Si le permis de construire a été délivré dès 2009 par la commune de Courbevoie, de nombreux recours en justice ont retardé le projet. La construction n’a pas encore commencé à ce jour.
©  PLATFORM

Tout près de l’Arche de la Défense, la Tour Phare s’élèvera bientôt dans le ciel francilien. Cet immeuble aux formes arrondies, dessiné par l’architecte Thom Maine, devrait abriter près de 150 000 mètres carrés de bureaux pour une hauteur de 297 mètres. La construction n’a pas encore commencé. La livraison est pour l’instant prévue pour 2017.
©  Morphosis Architects

Via L’internaute.com

Publicités