Quartier Latin : le luxe intelligent ou vive les avis négatifs !

auteur 

Par Julie, blogueuse mode & voyages
Posez vous questions à https://twitter.com/appartOscope

 

On me demande parfois : « Lisez-vous les avis sur les appartements que vous proposez ? Il y a plein de gens mécontents : l’un a ressenti une odeur de moisissure parce que l’appartement n’a pas été aéré juste avant son arrivée, l’autre a mal dormi à cause d’un son étrange… »

On va utiliser comme réponse… le quartier qu’on explore aujourd’hui !

Certains touristes croient qu’il est très luxueux, car on est en plein centre-ville. Tous les monuments les plus célèbres sont accessibles à pied. Et les gens qu’on croise dans le Quartier Latin sont très branchés : la promenade ressemble à une sorte de défilé mode dans la rue. Visiblement, ils sont fortunés.

Et en réalité ? C’est un espace de démocratie et un berceau des révolutions. Les étudiants qui donnent la vie à ces vieilles maisons aiment raccourcir les mots. Et maitrisent l’art (ou la science ?) de paraitre chic avec un budget plus que serré.

Pourtant, un certain « Luxe » y est présent vraiment. Lequel ? On va garder ce secret jusqu’à la fin de l’article.

Quel lien entre étudiants et appartements ? Assez évident : trouver un logement pour 500 € par nuit n’est pas sorcier, il est beaucoup plus intéressant de découvrir un trésor qui coûte moins de 500 € par semaine. Et se trouve à la même rue, dans la même maison et, parfois, sur le même palier.

Bien sûr, il faut savoir s’adapter, car le prix doux suppose que vous êtes un adulte capable de se servir, et donc, de faire un ménage simpliste, d’ouvrir le fenêtre pour aérer l’appartement, d’acheter la nourriture et de laver le bac de douche. On pense aussi que, comme tout citadin moderne, vous n’êtes pas trop sensible aux bruits extérieurs. Parce que votre agence immobilière ne peut, en aucun cas, contrôler les bruits de la ville.

Vous voyez : quand on se croit être le Roi du monde, on paie comme un roi. Mais si on accepte la démocratie, on a des prix bien démocratiques. C’est ça, l’esprit du lieu.

Je dirais plus même : grâce aux avis négatifs, la concurrence entre locataires devient moins forte, donc, les gens intelligents, qui n’aiment pas se battre pour quoi que ce soit, peuvent profiter de bons appartements. La classe…

Et quelles sont les demeures d’aujourd’hui ? Goutez !

Appartement Patriarches
Quartier Latin
Station de métro Censier – Daubenton (ligne 7) à 200 m.
Studio de 20 m² au premier étage.
Aménagement simple et à l’ancienne : petit séjour avec un grand lit et TV.
Petit coin cuisine (2 plaques de cuisson, four micro-ondes) avec table pour les repas.
WIFI gratuit.
A partir de 453 € par semaine.
► Réserver ►

Appartement Harpe
Quartier Latin
Station de métro Cluny – La Sorbonne (ligne 10) à 70 m.
Station Saint-Michel (métro – ligne 4, RER B et C) à 350 m.
Deux-pièces de 30 m² au rez-de-chaussée.
Séjour avec TV à écran plat.
1 chambre avec un grand lit.
Coin cuisine : 2 plaques de cuisson, four micro-ondes, congélateur.
WIFI gratuit.
A partir de 639 € par semaine.
► Réserver ►

quartlat-app-3

Appartement Edouard Quenu
Quartier Latin
Station de métro Censier – Daubenton (ligne 7) à 150 m.
Deux-pièces de 40 m² au quatrième étage.
Complètement rénové en 2010, aménagement confortable et moderne : séjour avec un divan-lit double (140 cm), TV à écran plat, DVD.
1 chambre avec un grand-lit (140 cm).
Cuisine ouverte : 3 plaques de cuisson, four, micro-ondes, cafetière électrique.
Chauffage électrique, chauffe eau (100 litres).
A disposition: fer à repasser, sèche-cheveux.
A partir de 1 060 € par semaine.
► Réserver ►

qua

Maintenant, dites-moi lequel de ces appartements est le meilleur ? Le dernier, parce qu’il n’a aucun avis négatif ? Le premier, parce qu’il est le moins cher ? Moi perso, je préfère le deuxième, même s’il a reçu la plus mauvaise note.

Regardons les images. On adore cette petite cour plantée, la situation au rez-de-chaussée : pas besoin de gravir les escaliers avec les valises, la proximité du métro et du RER, mais aussi, ces grands miroirs : un… deux… trois… quatre ! Un délice… Les filles modeuses qui aiment essayer des nouveaux vêtements me comprendront. Donc, les avis, c’est très subjectif.

quartierlatin-plans-scr

Et qu’est-ce qui nous attend dehors ? Une aventure audacieuse : on est au point clé qui permet de parcourir tout Paris du sud au nord ! Regardez sur le plan : on trace la ligne bleue qui suit le Boulevard Saint-Michel, traverse l’Île de la Cité et se joint au Boulevard de Sébastopol.

Tout Paris, depuis la Porte d’Orléans jusqu’à la Porte de la Chapelle… 2 heures a pied pour aller simple… C’est une expérience très passionnante, pleine d’impressions. On se sent un peu ivre de la variété et la beauté de la ville.

Mais -attention !- si on n’est pas expérimenté, au lendemain, on a mal aux pieds (une sorte de gueule de bois appliquée au bas du corps). Heureusement, on habite en centre-ville, juste au milieu de la ligne bleue tracée sur le plan. Donc, le parcours, séparé en deux parties, sera plus court, plus sain et moins douloureux. En cas de fatigue, n’oublions pas l’existence du métro.

Comment trouver son appartement quand on vient d’arriver ? Vous savez déjà comment récupérer les clés à l’agence locale Interhome : pour cela, on utilise la ligne 1 du métro. Quand on a les clés, on revient en empruntant la ligne 1 jusqu’à la station Châtelet qu’on connait bien déjà. Et là, si on veut accéder à la station Censier – Daubenton, on fait la correspondance à la ligne 7, destination Mairie d’Ivry, et on descend dans 4 stations.

Pour la Sorbonne, c’est encore plus simple : depuis Châtelet, 15 minutes à pied ou la ligne 4 du métro, destination Porte d’Orléans. Vous descendez dans 1 station, à Saint-Michel. Puis, cinq minutes à pied, et vous êtes chez vous.

quartierlatin-plans-scr-800

Où aller tout de suite, juste après avoir se débarrassé des valises ? À un supermarché ou un café. Et après une petite sieste ? À votre choix : Notre-Dame, Louvre, Centre Pompidou… N’aimez pas les files d’attente ? Alors, commencez par la promenade sur les berges de Seine ou dans le Jardin du Luxembourg.

Le Luxembourg… Oui, c’est ça, le « luxe ».

Vraiment, là, en plein cœur de Paris, entre les étudiants branchés, on se sent très fortuné…

 

Liens utiles
– articles WikiPédia sur
le Quartier Latin :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quartier_latin_%28quartier_parisien%29
la ligne 1 du métro :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_1_du_m%C3%A9tro_de_Paris
la ligne 4 du métro :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_4_du_m%C3%A9tro_de_Paris
la ligne 7 du métro :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_7_du_m%C3%A9tro_de_Paris
la ligne 10 du métro :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_10_du_m%C3%A9tro_de_Paris
le RER B :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_B_du_RER_d%27%C3%8Ele-de-France
le RER C :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_C_du_RER_d%27%C3%8Ele-de-France

Paris vu avec @appartOscope : autour du Louvre

Le Louvre… Un rêve de touriste. Aussi attirant qu’inaccessible, le Palais occupe nos pensées, nous intrigue, nous appelle…

Difficile à imaginer qui peut se permettre le plaisir de vivre ici, en plein cœur de Paris. Un prince ? Un milliardaire figurant sur la liste de Forbes ?  

Oui, et vous aussi !

Franchement, les hôtels autour du Louvre coûtent très très cher, mais pourquoi pas réserver un appartement ?

Il y a, bien sûr, une particularité : la nécessité de payer par avance. Et, en cas d’annulation, la plupart de la somme payée n’est pas remboursable. Pas si agréable. Pourtant, une solution existe : réserver quand on est absolument sûr de pouvoir venir. Alors, maintenant, c’est le meilleur moment pour planifier les vacances de printemps ou un escapade romantique de la Saint-Valentin.

Il suffit de choisir une bonne agence immobilière et on fait immédiatement plein de découvertes étonnantes.

Avant tout, on voit que les prix des appartements sont très variés. Si on n’est pas trop sensible aux décorations d’intérieur, on peut bien payer 500 € par semaine, le prix d’un hôtel en banlieue. Quand on veut plus d’espace et plus de confort, les prix s’élèvent à 1000 € par semaine, or, c’est aussi très démocratique.

Dans tous les cas, vous pouvez profiter de certaines activités impossibles pour les gens qui vivent dans un hôtel : cuisiner, prendre la douche quand vous voulez et vous promener, chaque soir, sur les quais de Seine.

Incroyable mais vrai. Regardons avec appartOscope pour trouver votre futur appartement à deux pas du Louvre.

Quelle agence choisir ? Prenons, à titre d’exemple, Intrehome, la filiale française de l’enseigne suisse, spécialiste des réservations en ligne.

À la différence de toutes les autres entreprises du secteur, Interhome gère les réservations entièrement, du premier clic sur le lien web à l’accueil du client et la remise des clés. Donc, son activité se rapproche de la gestion locative, ce qui nous a permis de classer l’enseigne parmi les agences immobilières.

L’agence locale Interhome se trouve à 36 rue de la Boetie. On va y rendre visite dans quelques instants et, maintenant, regardons les appartements proposés.

Le moins cher : un studio de 28 m² au premier étage d’une petite résidence ancienne situé rue Thérèse.

Assez spacieux pour accueillir un couple. Peu ensoleillé ce qui va vous inciter à passer un maximum de temps dehors et bien dormir après une journée longue et heureuse.

Pour préparer un déjeuner savoureux, vous avez deux plaques de cuisson, four, cafetière électrique et lave-vaisselle.

512 € par semaine.

► Réserver ►

Vous voulez vous sentir un vrai Parisien : stressé, pressé, un peu râleur, mais fier d’habiter la capitale ? Choisissez ce studio typique, et alors, tout minuscule : de 19 m², au troisième étage d’un immeuble de prestige.

L’aménagement est moderne : vous avez un grand lit qui prend presque tout l’espace pendant la nuit, et en journée, se transforme en armoire.

Oui, ce n’est pas si confortable comme on pourrait l’imaginer, mais la plupart des Parisiens vivent dans cet état de transformation permanente. Donc, si vous pensez à rejoindre, un jour, la capitale française pour longtemps, cet appartement vous aidera à adopter les nouvelles habitudes : dormir peu, bouger beaucoup et être heureux malgré tout.

563 € par semaine.

► Réserver ►

Y a-t-il des appartements plus grands ? Mais bien sûr ! Voici, par exemple, un deux-pièces de 50 m² au troisième étage d’un immeuble construit en 1659.

Séjour avec un divan-lit, TV, vidéo et chaîne stéréo. Une chambre sans fenêtre avec un grand lit. Petite cuisine ouverte dans l’entrée (2 plaques de cuisson, lave-vaisselle, congélateur). Salle de bains, WC séparé.

A disposition : lave-linge, fer à repasser, sèche-cheveux. Internet par câble gratuit.
969 € par semaine.

► Réserver ►

Et présentement, on part à la découverte de la ville !

Quand on regarde le plan de Paris, on se dit :  » Quelle chance !  » Être ici, au carrefour de toutes les lignes de métro et RER… Pouvoir aller partout en passant par Châtelet…
RER B vous ramène depuis l’aéroport Roissy – Charles de Gaulle à la station Les Halles en 38 min pour un coût de 9,25 €. Voilà, vous êtes près du Louvre déjà.

Pourtant, il vous faut récupérer les clés de votre appartement à l’agence Interhome. C’est très simple : vous accédez depuis la gare RER à la station Châtelet par couloir avec tapis roulant. À Châtelet, on cherche la ligne 1, destination La Défense.

On descend, dans 5 stations, à Franklin D. Roosevelt et on marche sur les Champs-Élysées pendant 3 minutes vers l’Arc de Triomphe.

Sur la droite, on voit le magasin Monoprix, on tourne, alors, a droite et prend la rue de la Boetie qui traverse les Champs-Élysées et va vers le Boulevard Haussmann. Dans 10-15 minutes, on arrive à l’agence Interhome, 36 rue de la Boetie, c’est sur la gauche, la vitrine est reconnaissable facilement.

Parfait ! Votre séjour parisien vient de commencer et vous savez déjà où se trouvent les Champs-Élysées, l’Arc de Triomphe et le boulevard Haussmann !

Si on n’est pas trop fatigué, on peut admirer la ville en allant à l’appartement à pied, la promenade vous prendra environ 30 minutes. Sinon, on revient par la ligne 1 du métro et on descend à Palais Royal – Musée du Louvre ou Louvre – Rivoli. C’est tout : cinq minutes à pied et bienvenue chez vous !

Et le plus délicieux : le quartier où vous allez habiter.

Plein de musées, restaurants et boutiques vestimentaires. Ici, expositions, soirées et défilés mode se suivent et ne se ressemblent pas.

Très chic, très gourmand, très branché.

Aussi attirant qu’inaccessible.

Et, qui sait, peut-être, un jour, vous croiserez ici un prince ou un milliardaire…