UN BON VOYAGE, ÇA SE PRÉPARE

pour être heureux, soyez réaliste


Le voilà : vous venez de trouver un appartement super parfait pour votre séjour à Paris, le contrat de location est conclu et vous vous imaginez déjà flâner devant l’Arc de Triomphe juste après l’atterrissage de votre avion.

Au premier regard, c’est évident : l’Arc se trouve sur la place Charles de Gaulle – Étoile et l’aéroport de destination s’appelle Charles de Gaulle. Tout près donc ! Et puis, Paris, imprimé sur les pages de votre guide de poche, semble si petit que s’y perdre est absolument irréel !

Mais avez-vous entendu du « syndrome parisien » qui touche surtout les touristes venus des pays lointains ?


Les visiteurs de la capitale française disent être déçus quand ils découvrent que pour aller à Charles de Gaulle – Étoile depuis l’aéroport Roissy – Charles de Gaulle il faut, en moyenne, une heure et demi (si on prend les transports en commun – à pied, c’est carrément impossible) ; qu’il n’y a rien à manger dans l’appartement et il n’y a pas de supermarché au pied de l’immeuble ; qu’il n’y a pas de wifi ou le réseau est si lent que Google Maps se charge pendant plus de 5 minutes ; que les gens dans la rue ne connaissent pas les adresses, donc, si vous vous perdez, inutile de répéter où vous vivez – personne ne vous aidera…

Beaucoup, beaucoup de faits tristes…

Et les touristes souffrent…

Voici le paradoxe : ils ont tout pour être heureux – argent, santé, temps libre – et ils sont au bout de ses rêves – en plein Paris – pourtant ils souffrent.

Mais de quoi ils souffrent ?

Qu’est-ce que c’est ce fameux syndrome parisien ? Un virus ? Une maladie mentale ? Non, le plus probablement, une désadaptation causée par manque d’information.

« Information » on vous dit, voilà qui est responsable de toutes ces émotions négatives : angoisse, incertitude, peur.

Donc, le syndrome parisien ne peut pas être traité, car ce n’est pas une vraie maladie. Or, comme tout problème prédictible, il peut bien être prévenu. La formule est simple : pour être heureux, il faut être compétent.

Même si les médecins affirment qu’on met environ deux semaines pour s’adapter à un nouveau lieu (ce qui est largement supérieur à un séjour touristique moyen), avec une bonne préparation, le délai peut être raccourci.

Par où commencer ? Jadis, les voyages lointains étaient inimaginables sans compas. Maintenant, c’est le temps d’appartoscOmpas, votre boussole personnelle pour s’orienter facilement dans Paris.

Cette application vous donnera une sensation de calme absolu, car vous aurez toute l’information nécessaire sous la main.

Halte au stress ! Passez votre temps libre à explorer la ville. Vivez pleinement le bonheur d’être vacancier.


Où trouver appartoscOmpas et comment l’utiliser ? On va en parler dans notre prochain article.

Publicités