SE PERDRE À PARIS…

quel plaisir !

« Quelle horreur » – voulez-vous me corriger ?

N’est-ce pas moi qui disais que les gens dans la rue ne connaissent pas les adresses ?

Oui, c’est vrai : en centre-ville, il y a assez peu de chances de trouver une adresse exacte sans carte. Or ce n’est pas parce que les Parisiens ignorent leur propre ville. La raison est beaucoup plus simple : la plupart des promeneurs qu’on voit près des lieux d’intérêt sont les touristes, pas les Parisiens. Rien d’étonnant, donc, qu’ils ne peuvent pas vous aider à trouver tel ou tel numéro.

Mais il existe un truc facile pour être toujours à l’aise.

Avant de venir à Paris, regardez la carte et cherchez un site touristique célèbre proche de votre nouveau chez-vous.

Tracez l’itinéraire entre l’appartement et cette place. Remarquez tous les détails : carrefours, magasins, cafés…

Après votre arrivée, visitez, avant tout, ce site pour apprendre le chemin par cœur.

Puis, si vous vous perdez, demandez où se trouve le fameux endroit.

Oui, presque personne ne connaît les adresses, mais tout le monde vous montrera la direction pour aller à Tour Eiffel, Louvre ou Notre-Dame !

C’est bien, or il y a une méthode encore plus agréable et qui vous sauvera même si vous êtes très loin de la maison.

Voilà, si vous vous perdez :

1) calmez-vous ;
2) trouvez un café avec wifi gratuit (le wifi est un atout, alors, c’est toujours annoncé clairement) ;
3) commandez les plats les plus délicieux ;
4) savourez votre repas ;
5) sortez votre tablette, connectez-vous au réseau, lancez appartoscOmpas et cliquez « Go home ».

Voici le chemin depuis le café vers votre appartement !

Astucieux ! Mais ce n’est pas tout : savez-vous qu’il y a des bornes wifi gratuites qui ne nécessitent aucune consommation ? Même l’achat de café n’est pas obligatoire. Et c’est bien dans votre quartier !

Et les banques – si vous avez besoin d’argent liquide – sont aussi tout près.

Quoi encore ? Musées, restaurants, supermarchés, boutiques vestimentaires, photocopies – elles sont paradoxalement difficiles à trouver au moment quand on a besoin de faire une copie. Toilettes, pharmacies, hôpitaux, commissariats de police…

À propos, il serait raisonnable de sauvegarder certaines cartes au format PDF et les imprimer par la suite sur papier pour connaître le chemin vers le commissariat de police et l’hôpital le plus proche.

On espère, bien sûr, ne jamais utiliser ces cartes, mais les avoir toujours sous la main donne une sensation de sécurité.

Voici comment faire pour sauvegarder une carte :

Dans l’angle supérieur gauche, ouvrez le menu principal.

Cliquez sur le bouton de partage, puis, sur « Imprimer ».

La zone d’impression du navigateur s’affiche. Si un pilote d’imprimante virtuelle est installé sur votre système, vous pouvez sauvegarder le fichier comme PDF.

En plus, on peut sauvegarder les cartes et les adresses les plus utiles dans Google Maps afin de les consulter hors connexion.

Et pour terminer, on revient au plus friand : le wifi gratuit.

Si vous découvrez que le wifi dans votre appartement ne fonctionne pas comme il faut, regardez la carte des bornes (il serait génial de l’imprimer aussi).

Les fleurs marquent les jardins publics où la connexion est disponible à l’air libre. Les livres ouverts sont les bibliothèques. Et les carrés rouges se situent à d’autres endroits qui vous offrent le wifi : mairies, musées, centres d’exposition…

Une fois sur place, pour vous connecter, il suffit de choisir le réseau gratuit et d’ouvrir le navigateur.

Voilà, Paris est à vous.

Et s’y perdre est une chance et un tas de possibilités : découvrir la ville, rencontrer les gens, goûter les gourmandises.

Pourvu qu’on ait appartoscOmpas. Avec cette application, même les itinéraires complexes deviendront faciles.

Or, c’est le pas suivant – à parler dans une semaine.

Publicités